17 décembre, présentation de « Dedans, dehors » par son auteur, à l’Art en Bar (La Roche-sur-Yon)

Publié: 1 décembre 2010 dans Rendez-vous, annonces, dates

Guillaume Le Blanc est professeur de philosophie à l’Université Michel de Montaigne de Bordeaux 3.

Dans le florilège des vies infâmes, de ces existences déclarées honteuses faute de s’accorder aux standards des nations, celle de l’étranger est marquée d’une précarité singulière : qu’est-ce qu’une vie à côté de la vie, inadmissible, sans attaches, prise entre deux langues, en attente, à la frontière ? Que signifie pour un individu être désigné  » étranger  » ? Et quel sens cette désignation revêt-elle pour la société qui la favorise et la cautionne ? Au fil de l’analyse, Guillaume le Blanc éclaire les processus qui assignent les étrangers à une place intenable : pris dans le fantasme d’une intériorité nationale, dans la nation mais dehors, avec elle mais sans elle.
Dès lors, face à cette logique de l’effacement qui produit des hommes sans qualités, une question surgit: peut-on se penser soi-même comme un autre ?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s