Edito SD 10

Publié: 13 mars 2013 dans N10. Trace[s], S-D n° 10
On va quand même pas en faire un plat !

par Nadia Taïbi

Dis-moi ce que tu manges et je te dirai qui tu es. Mangez le corps du Christ et aussi buvez son sang, disait-on pour encourager la communion chrétienne. La tradition alimentaire juive comporte de nombreuses prescriptions auxquelles les rabbins ont ajouté des façons de préparer les aliments. C’est ce que l’on nomme la cacherout. Comme les règles de la cacherout sont complexes, les aliments cacher sont tous identifiés dans leur emballage par des sigles universels. Tout comme les juifs, les musulmans observent des règles alimentaires précises énoncées dans le Coran. Et là encore, des sigles sont apposés sur les aliments pour permettre aux musulmans de les identifier.
Et la République alors ? Eh bien, d’une autre façon, elle se mange, elle aussi. Notre corps assimile des conceptions laïques tous les jours. Et les débats vont bon train. Les aliments ont des sigles et l’usager « lambda », le simple citoyen, un concept : la traçabilité. à y regarder de plus près le renversement idéologique n’est pas si renversant : selon la norme ISO 8402, la traçabilité se définit par « l’aptitude à retrouver l’historique, l’utilisation ou la localisation d’une entité (par exemple un végétal, un animal, une denrée alimentaire) au moyen d’identifications enregistrées ». Les codes-barres et les étiquettes électroniques permettent d’identifier et de suivre les contenants (cartons, palettes…) et les contenus (denrées). Cela éclaire un peu le sens caché des discussions fumeuses sur la souffrance animale, la viande halal, les boucheries cacher. Il est bien question de trace. À chacun ses marques, ses limitations et ses sigles, ses aliments sains et malsains.
Toutefois, l’ordre Républicain c’est aussi et surtout le bordel sur le plan mystique : comprenez que la norme ISO est totalement indifférente à la pureté des produits, elle, ce qui l’intéresse c’est l’hygiène. De là à dire que l’hygiène est la version laïque de la pureté, il n’y a qu’un pas que je ne franchirai pas.
Parce qu’à chacun son Église : moi, la République ça me suffit !

Nadia Taïbi

halal

Pour en savoir plus…

Retour au sommaireRetour à l’accueil
Utilisation des articles

couv 1 traces petite

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s