Florian Graton – L’ornithographie ou l’art d’accommoder les gestes (Sens-dessous – Littérature et esthétique)

Publié: 13 mars 2013 dans N10. Trace[s], S-D n° 10
L’ornithographie ou l’art d’accommoder les gestes

par Florian Graton

Reflétant une manière spontanée de vivre, l’oralité est une tradition chez les Roms. Ils racontent pourtant bien volontiers que jadis ils possédaient une écriture. Un fameux soir d’hiver, près de la roulotte, un oiseau avait dansé sur la neige et de ses pattes avait fait naître des lettres, des mots, et avait ébauché des phrases. Au printemps, lorsqu’était survenue la fonte des écrits, les Roms avaient pris la route, ils étaient devenus à jamais nomades et, au gré des chemins, s’étaient mis en quête de l’oiseau et de leur Histoire.

Pour en savoir plus…

Retour au sommaireRetour à l’accueil
Utilisation des articles

couv 1 traces petite

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s