Maria Salmon – La trace dans le visage de l’Autre (Sens-dessous – Philosophie)

Publié: 13 mars 2013 dans N10. Trace[s], S-D n° 10
La trace dans le visage de l’Autre

par Maria Salmon

Lévinas nous apprend à faire de la philosophie, non plus une somme de connaissances et de concepts bien utiles pour se diriger dans l’existence, mais une éthique, un geste d’être où l’autre me fait advenir en tant que sujet libre dans la responsabilité infinie qui m’incombe. Il y a, dans le visage de l’autre, un ordre adressé à chaque sujet, un ordre qui ne me vient d’aucun des signes ordinaires du commandement, qui ne me dit pas ce que je dois faire, qui ne fait pas signe. Mais cet ordre invisible est une manière de répondre et de s’opposer à la folie tragique du monde. Existe-t-il une trace à suivre pour s’y opposer ?

Pour en savoir plus…

Retour au sommaire – Retour à l’accueil
Utilisation des articles

couv 1 traces petite

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s