Florian Graton – (se) Déplacer pour écrire, lire pour (se) déplacer (Sens-dessous – Littérature et esthétique)

Publié: 17 mars 2013 dans N9. Le Déplacement, SD n° 9

(se) Déplacer pour écrire, lire pour (se) déplacer

par Florian Graton

La carte postale, la lettre, le journal ou le livre de bord, le carnet de voyage. De tradition ancienne, ces textes vont revivre les parcours de leurs auteurs, une trajectoire dans un espace temps, la rencontre du mot et du chemin : Marco Polo en route pour la Chine, Pigafetta le chroniqueur de Magellan, Joseph Piton de Tournefort savant, naturaliste et botaniste, Stendhal à Moscou, Chateaubriand à Rome, Rimbaud en Abyssinie. Blaise Cendrars, Nicolas Bouvier, Jack London ou encore Stevenson ont confié leurs notes et livré leurs impressions de voyage.

Pour en savoir plus…

Retour au sommaireRetour à l’accueil
Utilisation des articles

SD 9 Couv 1 Petite

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s