Stéphane Vinolo – Différer le mal : la logique du bouc émissaire (Sens-dessous – Philosophie)

Publié: 18 mars 2013 dans N9. Le Déplacement, SD n° 9

Différer le mal : la logique du bouc émissaire

par Stéphane Vinolo

Le problème fondamental auquel doivent faire face les groupes humains est sans aucun doute celui de la violence. Nous pouvons le constater jusque dans notre quotidien le plus banal : les autres problèmes ne deviennent réellement pressants que lorsque ceux-ci commencent à laisser poindre la violence qui sans cesse nous guette. Il faut vivre dans nos sociétés européennes en grande partie protégées, pour avoir oublié à quel point la violence est le problème le plus important de tous1, il met en danger l’existence même du groupe en fragilisant les fondements du vivre ensemble. Regardons par exemple combien les problèmes sociaux ou économiques font l’objet d’une tout autre attention, lorsque les revendications sont portées par des mouvements violents, ou tout au moins des mouvements dont nous pensons qu’ils pourraient engendrer quelque violence2. La violence est ainsi le problème fondamental que nous pose « l’être-ensemble ».

Pour en savoir plus…

Retour au sommaireRetour à l’accueil
Utilisation des articles

SD 9 Couv 1 Petite

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s