Marc Zerbib – L’étranger qui sourd en soi (Sens-dessous – Social et Politique)

Publié: 27 mars 2013 dans N7. L'étranger SD n° 7

L’étranger qui sourd en soi
par Marc Zerbib

« Ton Christ est juif, ta pizza est italienne,
ton café est brésilien, ta voiture est japonaise,
ton écriture est latine, tes vacances sont turques,
tes chiffres sont arabes et…

… tu reproches à ton voisin d’être étranger ! »
Julos Beaucarne

Freud, l’inventeur de la psychanalyse, est un médecin. Dans un premier temps comme tout médecin, il pense « le symptôme » comme un corps étranger qu’il faut évacuer. La cure sera donc ce dispositif éradicateur, cathartique,  au sens clair et sans ambiguïté du mot grec qui signifie purge.
Cependant, dans le second temps, avec l’introduction du « narcissisme », le symptôme n’est plus cet « étranger ». La menace ne vient pas d’ailleurs. Elle émerge avec une inquiétante étrangeté comme une image de soi-même.
« Rien d’étranger n’est entré en toi : c’est une partie de ta propre vie psychique qui s’est dérobée à ta connaissance et à la domination de ta volonté. »
La haine de soi attribuée au juif n’est-elle pas la traduction universelle de cette étrangeté foncière de chaque sujet, qui appelle à être éradiquée totalement, sauvagement ?
Pour cet autre médecin qu’est Céline, c’est dans et par son écriture, écriture sauvage, que sa haine de soi se révèle dans sa haine du juif.

Pour en savoir plus…

Retour au sommaire – Retour à l’accueil
Utilisation des articles

SD 7 Couv 1 Petite

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s