Nadia Taïbi – L’édito (SD 7)

Publié: 27 mars 2013 dans N7. L'étranger SD n° 7

L’édito
par Nadia Taïbi

«  Grenoble, ville tsiganisée, nous voilà ! »

Le 31 juillet nous espérions de sempiternelles météo des plages,  retours périlleux de vacanciers, chassés-croisés, courses de la rentrée, ritournelle caniculaire… L’hiver avait été long et on avait déjà un ministre d’état condamné pour injures raciales. Nous en avions assez pour alimenter nos conversations et, le cas échéant, préparer la riposte.
Mais, le 31 juillet 2010, Nicolas Sarkozy a fait un discours. Il a fait « le » discours, celui de Grenoble. Comme une sorte d’appel, l’appel du 31 juillet aux Français… En voici la substance :
Le chef de l’état a demandé que la nationalité française puisse être retirée à toute personne d’origine étrangère qui aurait volontairement porté atteinte à la vie d’un policier, d’un gendarme, ou de tout autre dépositaire de l’autorité publique. La proposition ne dit pas « tout Français d’origine étrangère » mais toute personne. Il faut souligner l’habileté rhétorique. S’il était dit Français d’origine étrangère, alors on aurait admis la nationalité française comme premier attribut. Cela aurait pu nous faire dire : « nous sommes tous, nous les Français, des enfants d’immigrés ». Il est dit « personne », c’est-à-dire personne, sans origine fixe. La proposition ne dit pas non plus qui sont les autres « dépositaires de l’autorité publique » auxquels personne ne pourrait porter atteinte, du coup on retient « la vie d’un policier ».
Droit dans ses bottes – il a parlé de « guerre nationale » contre les « voyous ». Là moi je dis, chapeau ! Guerre « nationale » c’est-à-dire mobilisation des « natifs » contre les voyous. Nous avons bien vu l’amalgame : voyou, étranger. mais c’est plus tordu. C’est aussi : les voyous sont des étrangers, la délinquance est comme une seconde peau.
Enfin, soulignant qu’en 2009 le taux de chômage des étrangers non communautaires a atteint 24 %, soit plus de deux fois la moyenne nationale, N. S. a souhaité que l’on évalue les droits et les prestations auxquels ont aujourd’hui accès les étrangers en situation irrégulière. Et en plus, personne vit en dessous du seuil de pauvreté ! On ne voit pas comment « personne d’origine étrangère, délinquant multirécidiviste » pourrait prétendre à la moindre prestation !
Ce 31 juillet était d’une tristesse infinie.
Mais ce n’était pas tout ; le 9 août, Bruno Gollnisch euphorique rêvait à haute voix : Si on expulsait les délinquants étrangers et les doubles nationaux ramenés à leur nationalité d’origine […] on viderait nos prisons des deux tiers, ce qui ferait de la place pour les voyous bien de chez nous.
Nous avions Napoléon « le petit », le 31 juillet marque la naissance de Pétain « le nain »

N. Taïbi

Pour en savoir plus…

Retour au sommaire – Retour à l’accueil
Utilisation des articles

SD 7 Couv 1 Petite

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s