Nadia Taïbi – L’étranger et l’homme invisible (Sens-dessous – Philosophie)

Publié: 27 mars 2013 dans N7. L'étranger SD n° 7

L’étranger et l’homme invisible
par Nadia Taïbi

Marilou a mal aux dents, elle a toujours eu mal aux dents.
Dans ces cas-là, le dentiste lui semble la plus périlleuse
des solutions. Trop compliqué, trop douloureux, trop cher,
une idée d’un autre monde en somme. […]
Elle attend que toutes ses dents soient pourries
pour les faire arracher à l’hôpital, d’un coup,
sous anesthésie générale.
« Tout le monde fait ça, maintenant. »
Elle me regarde comme si je débarquais de la Lune.

Florence Aubenas, Le quai de Ouistreham, 2010

Nous connaissons la formule par laquelle Héraclite qualifie l’expérience du flux perpétuel : « on ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve ». Expérience vertigineuse car nous imaginions à coup sûr pouvoir tenir séparés le même et l’autre, l’un et le devenir, le propre et l’étranger. Non, dit Héraclite. C’est impossible. Chaque chose est à la fois le même et l’autre, rien n’est égal à soi, et même rien n’est rien, même dans le néant il y a quelque chose : tout fout le camp.

Pour en savoir plus…

Retour au sommaire – Retour à l’accueil
Utilisation des articles

SD 7 Couv 1 Petite

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s