Vincent Grégoire – Le commissaire et le partisan I (Sens-dessous – Philosophie)

Publié: 30 mars 2013 dans N6. Pouvoir[s] SD n° 6

Le commissaire et le partisan I
par Vincent Grégoire

L’État de droit en question dans la révolution de Saint-Domingue
Les évènements qui ont conduit à la naissance d’Haïti entre 1789 et 1804 sont chargés d’une profonde ambivalence : ils sont certes animés d’une logique émancipatrice irrésistible, qui donne la seule révolte d’esclaves réussie de l’histoire et une indépendance nationale, tout aussi significative que celle des États-Unis ou que l’épopée bolivarienne dans le processus d’auto fondation du Nouveau Monde. En revanche, le sentiment d’échec est inévitable si l’on considère le divorce, patent aujourd’hui encore, entre l’État et le peuple haïtien et une difficulté foncière à inscrire la liberté et l’égalité dans les institutions et dans les pratiques sociales. Quoi qu’il en soit, ce qui s’est passé à Saint-Domingue en cette fin de Siècle des Lumières ne saurait être rangé, comme c’est encore trop souvent le cas, dans les pertes et profits collatéraux de la Révolution Française.

Pour en savoir plus…

Retour au sommaire – Retour à l’accueil
Utilisation des articles

SD 6 Couv 1 Petite

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s