Pour une éducation buissonnière de Louis Espinassous

Publié: 10 janvier 2014 dans N13. Le propre, S.-D n° 13

Pour une éducation buissonnière de Louis Espinassous
par Laurence Schaefer

Pour écrire Pour une éducation buissonnière, Louis Espinassous, éducateur nature, s’est souvenu de l’univers « trash » de L’Arrache-cœur de Boris Vian, dont il fait émerger une pensée plus sociologique et philosophique qu’il n’y paraît. Dans son essai, il stigmatise notre obsession de la sécurité, de l’hygiène, de l’asepsie du vivant. Son « plaidoyer pour l’éducation nature », à son tour, a croisé notre relecture parallèle d’un poème de Rimbaud, réinterrogeant sur l’avenir du motif romantique de la communion avec la nature.

Pour en savoir plus...

Retour au sommaireRetour à l’accueil
Utilisation des articles

SD 13 - Couv 1re Pte

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s