Incarcération : Le corps ne ment pas

Publié: 11 octobre 2014 dans N14. Mentir, S-D n° 14


Incarcération : Le corps ne ment pas
par Nadia Taïbi


Les échos récurrents des prisons portent en général sur les mauvaises conditions de vie carcérale. Le soupçon réside dans le fait qu’il existe des risques de manquements au respect des droits fondamentaux, consubstantiels à l’enfermement. Parmi les données rendues publiques (outre le nombre de suicides ou de morts suspectes publié chaque année par les associations et repris par l’administration) demeurent les chiffres de la surpopulation carcérale concernant les 98 maisons d’arrêt de France.

Pour en savoir plus...

Retour au sommaireRetour à l’accueil
Utilisation des articles

SD 14 - Couv 1re Pte

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s