La conquête du Mexique entre la panique et l’audace

Publié: 2 mars 2015 dans N15. Panique, S-D 15

Accueil > Sens-Dessus n° 15 : Panique > La conquête du Mexique entre la panique et l’audace

La conquête du Mexique entre la panique et l’audace
par Vincent Grégoire

La rencontre avec la nouveauté, l’altérité radicale, peut produire la suspension de la faculté de raisonner et celle de prendre des initiatives. L’individu ou le groupe est comme paralysé, envahi par un sentiment d’impuissance, traversé par la panique. Il se peut à l’inverse que le choc, loin d’être déstructurant, soit reçu comme occasion de se révéler ou même de s’inventer. Le mouvement n’est alors plus de panique mais d’audace.

Pour en savoir plus...

Utilisation des articles

Couverture n° 15 site Pte

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s