L’ambiguïté sociale des paniques morales

Publié: 2 mars 2015 dans N15. Panique, S-D 15

Accueil > Sens-Dessus n° 15 : Panique > L’ambiguïté sociale des paniques morales

L’ambiguïté sociale des paniques morales
par Lilian Mathieu

Le concept de panique morale est l’un des plus ambigus du vocabulaire sociologique. En premier lieu parce qu’il paraît implicitement disqualifier, voire condamner, les réalités qu’il désigne. Le terme de « panique » suggère un phénomène marqué par l’irrationalité et suppose que ceux qui y sont soumis connaissent ponctuellement une forme de régression mentale, tandis que l’adjectif « morale » prête le flanc au soupçon de moralisme : c’est en référence à une conception rigide ou puritaine de l’ordre social que se répandrait la panique. Ensuite, parce que les interprétations sociologiques des phénomènes désignés comme paniques morales recèlent fréquemment une ambiguïté quant au statut des individus qui y sont sujets.

Pour en savoir plus...

Utilisation des articles

Couverture n° 15 site Pte

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s