Le grand Pan

Publié: 2 mars 2015 dans N15. Panique, S-D 15

Accueil > Sens-Dessus n° 15 : Panique > Le grand Pan

Le grand Pan
par Martine Morillon-Carreau

Terre
autant que nous labile et
comme aussi tous ces soleils

Sans faux-fuyants ni fin pourtant leur fuite à jamais
—–vers l’ouvert de quelle autre aurore vie nouvelle
—–—–force
invaincue

Comment ne pas s’émerveiller
jusqu’au-delà du vertige et
dans le fracas feu tumulte
—–—–la terreur
même
des combats

Plus loin plus grand que tout ce qu’on imagine
– en vain
—–lui chercherait-on bord et centre – un monstre
—–—–ou dieu sauvage entrechoque
—–—–—–des galaxies
pour une flambée d’étoiles

hasardeuses

Pour en savoir plus...

Utilisation des articles

Couverture n° 15 site Pte

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s