Pourquoi philosopher ?

Publié: 18 octobre 2015 dans A1 - Thèmes Philosophiques

Quelques citations pour introduire la discussion.
• Qui se pose la question du pourquoi est un philosophe.
——Benjamin Huynh
• C’est proprement avoir les yeux fermés sans tâcher jamais de les ouvrir que de vivre sans philosopher.
——René Descartes
• Philosopher n’est qu’une façon de raisonner la mélancolie.
——Louise de Vilmorin
• Philosopher, c’est douter.
——Montaigne
• Pourquoi philosopher alors qu’on peut chanter ?
——Georges Brassens
• Il faut souhaiter que philosopher soit la manière la plus naturelle de parler de l’homme aux hommes.
——Sören Kierkegaard
• Philosopher, c’est se comporter vis-à-vis de l’univers comme si rien n’allait de soi.
——Vladimir Jankélévitch
• Hâtons-nous de rendre la philosophie populaire. Si nous voulons que les philosophes marchent en avant, approchons le peuple du point où en sont les philosophes.
——Denis Diderot, De l’interprétation de la Nature.
• La philosophie antique nous apprenait à accepter notre mort. La philosophie moderne, la mort des autres.
——Michel Foucault
• Faire de la philosophie, c’est être en route, les questions en philosophie sont plus essentielles que les réponses.
——Karl Jaspers
• Soyez philosophes ; mais au milieu de toute votre philosophie, soyez toujours un homme.
——David Hume
• Quand elle est vraiment personnelle et jaillie des origines, la prière se trouve à la limite de la pensée philosophique, elle devient philosophie dans l’instant où s’abolit toute relation intéressée avec la divinité.
——Karl Jaspers, La foi philosophique.
• Entre la logique de la révolution et sa philosophie il y a cette différence que sa logique peut conclure à la guerre, tandis que sa philosophie ne peut aboutir qu’à la paix.
——Victor Hugo
• Il est beaucoup plus facile pour un philosophe d’expliquer un nouveau concept à un autre philosophe qu’à un enfant. Pourquoi ? Parce que l’enfant pose les vraies questions.
——Jean-Paul Sartre
• Il n’y a qu’un problème philosophique vraiment sérieux : c’est le suicide. Juger que la vie vaut ou ne vaut pas la peine d’être vécue, c’est répondre à la question fondamentale de la philosophie.
——Albert Camus
• La philosophie sert d’antidote à la tristesse. Et beaucoup croient encore à la profondeur de la philosophie.
——Emil Michel Cioran
• La philosophie est une méditation de la mort.
——Erasme
• Le premier pas vers la philosophie, c’est l’incrédulité.
——Denis Diderot
• Philosopher consiste à créer des concepts.
——Gilles Deleuze
• Quand le philosophe digne de ce nom travaille, le prêtre recule.
——Michel Onfray
• Quand un philosophe me répond, je ne comprends plus ma question.
——Pierre Desproges
• Étant philosophe, j’ai un problème pour chaque solution.
——Robert Zend
• La philosophie n’est pas une doctrine mais une activité.
——Ludwig Wittgenstein
• Le verbe vise la chair, le mot tend vers l’œuvre active, la pensée contribue à l’attitude ; pareillement, la chair vise le verbe, l’œuvre active tend vers le mot, l’attitude contribue à la pensée. Rien d’essentiel ne s’effectue en dehors de ce perpétuel mouvement d’aller et retour entre vivre et philosopher.
——Michel Onfray, Théorie du corps amoureux : pour une érotique solaire.
• Clasher les idées et les idoles pour créer de nouveaux choix, de nouvelles expériences, de nouveaux rêves, c’est cela philosopher. Transformer l’impossible en possible, l’impensable en pensée.
——Vincent Cespedes, Tous philosophes ! 40 invitations à philosopher.
• Que nul, étant jeune, ne tarde à philosopher, ni vieux, ne se lasse de philosopher. Car il n’est pour personne, ni trop tôt ni trop tard, pour assurer la santé de l’âme. Celui qui dit que le temps de philosopher n’est pas encore venu ou qu’il est passé, est semblable à celui qui dit que le temps du bonheur n’est pas encore venu ou qu’il n’est plus. De sorte qu’ont à philosopher et le jeune et le vieux, celui-ci pour que, vieillissant, il soit jeune en biens par la gratitude de ce qu’il a été, celui-là pour que, jeune, il soit en même temps un ancien par son absence de crainte de l’avenir.
——Epicure, Lettre à Ménécée.
• Le philosophe doit prendre le relais de la religion, sans textes sacrés, sans le Coran, la Bible ou le livre de Bouddha.
——André Comte-Sponville
• La philosophie n’a donc pas en vue le bonheur. Elle a en vue la seule vérité. Or il est très possible que la vérité soit douloureuse, soit pénible, soit destructrice du bonheur ou le rende impossible. La religion, à la différence de la philosophie, est sous la catégorie de l’utile. Elle promet le bonheur et dit ce qu’il faut être pour mériter ou pour l’obtenir. Dès lors, l’illusion est plus importante que la vérité si elle procure le bonheur.
——Marcel Conche, Le sens de la philosophie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s