Comment donner corps à la personnification des animaux ?

Publié: 26 janvier 2016 dans N16. Animal, S-D n° 16

Accueil > Sens-Dessus n° 16 : Animal> Comment donner corps à la personnification des animaux ?

Comment donner corps à la personnification des animaux ?
Les enjeux sociaux du développement du soin par le contact animalier.
par Jérôme Michalon

C’est souvent une intuition, un ressenti savamment entretenu par les médias grand public : nous considérons de plus en plus les animaux comme des personnes. Cette affirmation contient plusieurs sous-entendus : le « nous » correspond aux riches occidentaux, les « animaux » désignent en réalité les chiens et les chats, et les « personnes » dont il est question correspondent en fait aux humains. L’étayage empirique de cette affirmation est souvent assez sommaire, faisant état de l’existence d’un marché important autour des animaux de compagnie, entraînant des dépenses toujours plus « folles » de la part de leurs propriétaires 1. Quels sont les autres moyens de donner corps à cette affirmation, ou de l’infirmer – au moins de la mettre à l’épreuve ?

Les travaux sociologiques sur la question sont encore assez parcellaires. Ceux d’Adrian Franklin (1999) décrivent un…
Pour en savoir plus...

Utilisation des articles

Mise en page 1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s