Habiter la pyramide

Publié: 3 avril 2016 dans N17. Habiter, S-D n° 17

Accueil > Sens-Dessus n° 17 : Habiter > Habiter la pyramide

Habiter la pyramide
par Henri Copin

Automne, équinoxe, grandes marées, lumière tiède et flambantes frondaisons, c’est la saison des transhumances prolongeant celles de l’été, transhumances de seniors, en autocars, en caravanes (un peu dépassé), en camping-cars (plus tendance) avec tendance au volumineux, à l’imposant, au gigantesque, de plus en plus imposant et impressionnant. Ils affluent, ils convergent vers ces bouts de côte qui doivent leur renommée aux immenses grèves découvertes, ouvertes à la vadrouille et à la pêche à pied.
Rituel nomade, on se retrouve en famille, en groupe, en club, par région d’origine, par marque de véhicule. Semblables aux aventuriers de la conquête de l’Ouest formant le camp le soir

Pour en savoir plus...

Utilisation des articles

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s