The Bigamist

Publié: 3 avril 2016 dans N17. Habiter, S-D n° 17

Accueil > Sens-Dessus n° 17 : Habiter > The Bigamist

The Bigamist
par Laurence Schaefer

Sorti en 1953, Bigamie raconte un homme coupé en deux : marié, il a épousé une autre femme pour ne pas la laisser élever seule leur enfant. La réalisatrice Ida Lupino s’est interrogée sur ce qui « habite » cet anti-héros aux cœurs jumeaux, dont deux foyers distincts matérialisent cette double vie, intense, tourmentée et fatalement provisoire. Elle met en lumière le paradoxe fondateur dont procèdent les comportements de ce bigame malgré lui : au-delà de l’apparent morcellement schizophrénique de sa personnalité, c’est son honnêteté foncière et son intégrité morale qui nous sont révélées, à travers un concours de circonstances contre lequel il n’a pas su lutter.

« Rien de ce qui est humain ne m’est étranger », professait Térence. Mesurons combien le cinéma d’une certaine Ida Lupino, si injustement oublié, se situe dans cette veine humaniste

Pour en savoir plus...

Utilisation des articles

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s