Du désir de gloire à la quête de célébrité : réputation et reconnaissance

Publié: 10 décembre 2016 dans N18. Réputation, S-D n° 18

Du désir de gloire à la quête de célébrité : réputation et reconnaissance
par Michela Marzano

Dans l’Antiquité, les héros étaient des individus respectant l’éthique tout en relevant de l’épopée : des êtres mortels n’ayant pas peur de s’exposer au regard et au jugement des autres et, dans le même temps, des hommes de valeur toujours prêts à s’engager nonobstant leur vulnérabilité. Ils étaient désireux d’acquérir de la gloire, mais ils étaient aussi prêts à se sacrifier au service de leur cause, acceptant avec courage de sacrifier parfois l’utile à la noblesse. Comme le précise Hannah Arendt, ils savaient parfaitement qu’une action « belle et bonne » pouvait leur être dommageable. Et ce danger ne les arrêtait pas.

1. De la gloire éternelle à la gloire immédiate
Le lien entre la mort et la gloire apparaît comme héroïque déjà chez Homère. Achille est celui qui préfère une vie brève et glorieuse à une vie longue et obscure. La conscience de la mortalité se mêle à celle d’une possible immortalité à conquérir dans la mémoire et le récit. Le héros sait qu’il est menacé par la mort, mais cette crainte est dépassée

Pour en savoir plus...

Utilisation des articles

Mise en page 1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s