La dynamique des bandes de jeunes : compensation et réputation

Publié: 10 décembre 2016 dans N18. Réputation, S-D n° 18

La dynamique des bandes de jeunes : compensation et réputation
par Marwan Mohammed

Comment comprendre l’intensité de la participation de nombreux jeunes à l’univers des bandes ? Quel sens donner à certaines de leurs conduites violentes, de leurs prises de risque collectives ? Les bandes de jeunes sont des entités informelles, stables et durables qui se distinguent par une dynamique transgressive et un rapport conflictuel avec leur environnement immédiat. Pour la société majoritaire, ces entités incarnent une forme de délitement du lien social alors qu’elles ont la fonction inverse pour leurs membres.
Dans une recherche récente, on a constaté que la plupart des anciens acteurs des bandes partagent le sentiment d’avoir perdu du temps et pris des risques jugés « inutiles », « fous » ou « insensés ». Ils se comparent souvent à leurs anciennes relations résidentielles qui ont expérimenté d’autres voies, moins transgressives et moins visibles. Ils attribuent, a posteriori, une pertinence à leurs choix de vie, des choix qu’ils avaient jadis tendance à dénigrer. En même temps, ils estiment que l’expérience de la bande était puissante, structurante, certains diront

Pour en savoir plus...

Utilisation des articles

Mise en page 1

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s