Le prince et le jugement du peuple : réflexions sur Machiavel

Publié: 10 décembre 2016 dans N18. Réputation, S-D n° 18

Le prince et le jugement du peuple : réflexions sur Machiavel
par Adrien Louis

Dans le monde de la pensée comme dans le monde de l’action, la réputation n’est pas une vaine force. Il n’est pas facile de se dresser contre une opinion défendue par un cortège d’écrivains tenus pour sages, sans paraître présomptueux ou ridicule ; c’est avec angoisse que l’on affronte une armée ou un homme tenus pour magnifiques ou implacables. Et quel poison que la calomnie… La réputation d’un homme, d’un groupe ou d’une opinion nous prédispose et nous prédétermine.
Elle précède notre vision, s’y substitue parfois et la conditionne souvent. Diffuse dans son origine, marque probable mais incertaine d’une réalité distante, la réputation semble peu de chose à la lumière d’une connaissance réelle et directe. Mais son caractère diffus contribue assurément à son empire, la réputation exerçant d’autant plus d’effet que son objet demeure
en quelque sorte impalpable et inaccessible.

Pour en savoir plus...

Utilisation des articles

Mise en page 1

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s