Le burn-out du médecin soignant

Publié: 6 avril 2017 dans N19. Urgence, S-D 19

Le burn-out du médecin soignant
par Michel Delbrouk

Le soignant, candidat au burn-out, est souvent très compétent et passionné par son travail. Il possède par ailleurs un sens aigu des responsabilités. Son parcours professionnel commence souvent par un enthousiasme idéaliste et une sur-identification à la problématique de ses patients. Suite à cette ardeur au travail et à un certain perfectionnisme, [il] dépense, la plupart du temps, une énergie excessive et dès lors inefficace…

1. Bref rappel de la définition du burn-out
Ce syndrome comprend un trépied de symptômes :
1. Épuisement émotionnel : 50 %
2. Déshumanisation de la relation à l’Autre : 16 %
3. Sentiment d’échec professionnel : 2 %

1.1 L’épuisement émotionnel ou stade 1
Ce premier item du trépied du syndrome d’épuisement professionnel se manifeste par divers symptômes. Le soignant présente des crises d’énervement et de colère ainsi que certaines difficultés d’ordre cognitif comme de la distraction et des difficultés à s’organiser et à

Pour en savoir plus...

Utilisation des articles

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s