Vitesse, accélération, urgence. Remarques à propos de la chronopolitique.

Publié: 6 avril 2017 dans N19. Urgence, S-D 19

Vitesse, accélération, urgence.
Remarques à propos de la chronopolitique
par Christophe Bouton

Vitesse, accélération, urgence. Telles semblent être aujourd’hui les différentes facettes du prisme à travers lequel nous concevons et vivons notre rapport au temps. La notion d’urgence se manifeste tout d’abord par le sentiment de manquer de temps, qui est, d’après une enquête IPSOS parue en avril 2011, « la préoccupation n° 1 des Français, quels que soient leur situation et leur âge ».
Elle se traduit également par la nécessité de se presser (le mot vient du latin « urgere », qui veut dire « presser »). Les dernières statistiques 2015 de la fondation de Dublin (Eurofound – Fondation européenne pour l’amélioration des conditions de vie et de travail) montrent un malaise croissant des salariés de l’Union européenne vis-à-vis de ce qu’on peut appeler le travail dans l’urgence

Pour en savoir plus...

Utilisation des articles

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s