Décrire et faire les territoires de la ville en marchant

Publié: 30 avril 2018 dans N21. Territoire

Décrire et faire les territoires de la ville en marchant
par Christine Schaut

Dans son ouvrage, L’invention du quotidien, Michel de Certeau oppose la ville panorama à la ville métaphorique. Pour les définir il a recours à la métaphore du World Trade Center à New York : celle ou celui qui regarde la ville de son sommet en a une vue certes panoramique mais ce faisant, il s’en détache, la voit de loin, en devient le voyeur et se prive de l’expérience corporelle et sensorielle née du contact avec la foule formée d’usagers ordinaires de l’espace urbain. Par excellence celui ou celle qui opte pour ce regard panoramique est l’urbaniste, le technicien planificateur ou encore le politique.

Ils croient connaître la ville, ce qui est bon pour elle et développent à son égard un pouvoir « omni-regardant » (op.cit. : 141) tout en méconnaissant les pratiques de […]

Pour en savoir plus...

Retour au sommaireRetour à l’accueil
Utilisation des articles

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s