Le nihilisme nietzschéen

Publié: 21 septembre 2018 dans N22. Rien

Le nihilisme nietzschéen
par Marc de Launay

Le nihilisme est le terme qui résume la plupart des diagnostics de Nietzsche sur la décadence de l’Europe contemporaine ; mais c’est aussi la caractéristique des « deux siècles à venir » ; c’est enfin, à chaque époque passée, ce qui qualifie telle ou telle figure de la pensée ou de la culture, Socrate, par exemple, ou Flaubert. Quel est donc le statut de ce terme dans l’œuvre de Nietzsche, plus profondément, quels en sont les présupposés ?

Dans les fragments posthumes, hormis les deux premières occurrences du terme « nihilisme » dont on indiquera les sources, la chronologie indique que l’apparition de la notion est postérieure aux ébauches de la « volonté de puissance » (été 1880) comme à celles de « l’éternel retour » un an plus tard. Quant aux œuvres publiées du vivant de Nietzsche, la majeure partie des occurrences se concentre dans […]

Pour en savoir plus...

Retour au sommaireRetour à l’accueil
Utilisation des articles

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s